Ir al contenido principal

Entradas

Destacado

L’enfant sauvage: le drame de grandir

J’adore le cinéma de François Truffaut. Son oeuvre me touche profondément parce que je l’ai toujours trouvé comme un émouvant hommage à l’innocence.
La plupart de ses films est dédiée au drame et -en même temps- la comédie de l’enfance: l’une des plus importantes époques de nos vies. Spécialement avec les personnages masculins: quand on voit l’un de ses films, on a l’impression que même si ils sont des hommes, ils ne sont encore devenus des adultes.
Je viens de voir L’enfant sauvage, un film très éloquent de ce trait que je viens de décrire. Il raconte la vraie histoire de Victor d’Aveyron, un enfant trouvé dans une forêt du sud de France, sans avoir eu du contact avec d’autres humaines. Dr. Jean Marc Gaspard Itard, interprété par François Truffaut, s’occupe de lui enseigner vivre comme un enfant “normal”.
Ce n’est pas un travail facile, pas du tout. En fait, il y a une certaine réticence dans Victor pour s’adapter à la vie humaine et se laisser domestiquer. Cette opposition permet à Tru…

Últimas entradas

El amor verdadero

Orchestras, and the specialization route

La poesía de Eugenio Montejo: una nueva dimensión

Andy Summers: une certaine intrigue

Volveré (o las vainas que echa la nostalgia)

La ficción adelantada

Mis discos favoritos del 2018

Anthony Bourdain marcó mi vida

Amar, aprender y padecer a Picasso

destruir